Solidaires entre générations pour défendre l’AVS : NON à AVS 21

Le texte joint retrace l’historique d’AVS 21, il a été écrit par Roland Rapaz et été publié dans le Courrier de l’AVIVO Vaud n° 4 août septembre 2022. Il est très détaillé sur les allées et venues de cette réforme. Il est parfois technique, ardu, à l’image de la politique fédérale. Au-delà de la votation du 25 septembre, les enjeux pour assurer la solidité de notre AVS, et de la prévoyance professionnelle (LPP), sont nombreux et seront soumis à la même mécanique. Plus largement, il montre que la majorité du Parlement n’est pas prête à solidifier l’AVS : les solutions que l’on nous propose sont largement insuffisantes.
Refusons cette réforme le 25 septembre 2022 !!!
Exigeons une autre qui réponde aux besoins de toutes et tous !

Poursuivre la lecture ‘Solidaires entre générations pour défendre l’AVS : NON à AVS 21′

Elle prétend privatiser le Léman devant chez elle !

Accès public au lac : En toute illégalité, une résidente de Céligny a fait mettre des bouées portant l’inscription «propriété privée» à une vingtaine de mètres du rivage devant sa propriété de Céligny. Elle prétend ainsi privatiser une portion de lac, alors que celui-ci se trouve intégralement dans le domaine public.

Appel du Rhône

Mobilisation citoyenne, collective et transnationale.
Depuis une quinzaine d’années, de nombreuses actions ont été engagées dans une trentaine de pays afin de faire reconnaître un statut juridique à des éléments naturels pour assurer leur préservation. Les textes de loi qui régissent nos sociétés ne tiennent en effet pas compte de nos liens d’interdépendance avec notre environnement naturel, avec les écosystèmes et les espèces qui permettent la vie sur Terre.

Poursuivre la lecture ‘Appel du Rhône’

Plateforme 10, quels salaires pour qui ?

Bravo à PLATEFORME10 de chapeauter des expositions de façade comme “Résister, encore” la dernière exposition en date du Musée cantonal des Beaux-Arts/Lausanne qui décrit “Une méfiance de plus en plus marquée envers le capitalisme néolibéral, les autorités politiques ou les privilèges systémiques” et qui nous explique que la résistance est fondamentalement constitutive de l’art. En parallèle à ce discours de façade critique face au mode de production capitaliste qu’est ce qui est fait par l’institution? Rien, ou plutôt, l’inverse total du discours tiré de cette expo. En effet, PLATEFORME10 profite de son statut de fondation de droit public pour raboter le salaire des petits, au nom de l’harmonisation des statuts.

Poursuivre la lecture ‘Plateforme 10, quels salaires pour qui ?’

L’autorité de régulation passe à côté de la réalité économique

La Commission fédérale de la poste (PostCom) met en consultation un salaire horaire minimal de 19 francs. Aux yeux de syndicom, cette proposition est insuffisante – ce salaire minimum va même en deçà du salaire minimal en Suisse. De tels salaires sont inacceptables, en particulier pour le tri et la distribution de colis et de lettres. Poursuivre la lecture ‘L’autorité de régulation passe à côté de la réalité économique’

Swissgrid, pilier du réseau européen

Occupant une place centrale en Europe, le gestionnaire suisse du transport de courant fait face à divers défis. Le 8 janvier 2021, quelque chose a mal tourné. Une baisse soudaine de fréquence sur le réseau européen a littéralement scindé le continent: l’Europe du Sud-Est d’un côté, l’Europe centrale et occidentale de l’autre. L’anomalie découlait d’un défaut au sein d’un poste de couplage en Croatie. Poursuivre la lecture ‘Swissgrid, pilier du réseau européen’

La Poste doit rester à Saint-Fançois!

La Poste précarisée

L’association Acidus, qui défend le service public, lance une action de protestation ce mercredi contre la fermeture de la Poste de Saint-François.
La société immobilière zurichoise PSP Real Estate veut rénover l’Hôtel des Postes de Saint-François à Lausanne et… expulser la Poste elle-même de ce lieu stratégique du centre-ville de Lausanne.

Poursuivre la lecture ‘La Poste doit rester à Saint-Fançois!’

État arbitre ou acteur?

Les chauffeurs de taxi indépendants ont manifesté hier à Genève sous les fenêtres de la conseillère d’État Fabienne Fischer. En cause, le sac de nœuds de l’affaire Uber. En clair: il est demandé à la société californienne de respecter l’arrêt du Tribunal fédéral du 31 mai dernier, au terme duquel les chauffeurs de la plateforme sont considérés comme des salariés et non comme des indépendants. Une simple question d’équité, relèvent les taxis.

Poursuivre la lecture ‘État arbitre ou acteur?’

Taxer les personnes à l’origine de la crise

La Jeunesse socialiste tente une nouvelle fois de taxer les plus riches. Enjeux de l’initiative sur les successions. Thomas Bruchez, vice-président des Jeunes socialistes suisses, défend l”‘initiative pour l’avenir”, qui compte lutter contre la crise climatique, en taxant à 50% les héritages de plus de 50 millions de francs. Poursuivre la lecture ‘Taxer les personnes à l’origine de la crise’

Et si on coopérait ? Un avenir à désirer

Dans nos précédentes chroniques 1, nous dénoncions l’insoutenabilité de l’économie capitaliste actuelle et appelions à un changement de système pour permettre l’émergence d’une société écologique et démocratique. Mais abolir l’actionnariat, en quête insatiable de rentabilité financière, semblerait utopiste si on n’y opposait pas une alternative. Si nous cherchons à défaire la propriété privée, il nous faut bien faire quelque chose à la place. Quels sont donc les possibles concrets qui s’ouvrent à nous?

Poursuivre la lecture ‘Et si on coopérait ? Un avenir à désirer’





Bad Behavior has blocked 1281 access attempts in the last 7 days.